Singhkéo Panya est compositeur et musicien multi-instrumentiste.

 

Autodidacte, il joue de la guitare et de la clarinette, des saxophones, mais on l'entend aussi au stick Chapman, au violon, au oud ou autre luth oriental, au gré des différents projets dans lesquels il est investi.

 

Des sons d'ailleurs

 

Il se passionne pour les musiques du monde, s’intéresse à la clarinette klezmer, au saxophone éthiopien, à la fanfare serbe, au châabi berbère… Nourri de ces sonorités et de ces rythmes, il compose une musique nomade et voyageuse : GettabanG, son orchestre en mouvement, sillonne depuis 2002 les routes de France et du Maroc avec ses spectacles de rue; son groupe de musique éthiopienne Eth joue et enregistre à Addis Abéba en mars 2010; la fanfare serbe Troubach'ti Orkestar dont il fait partie remporte la trompette d'argent 2010 au 50° Concours international de Fanfares de Guca (Serbie) ; il participe aux Nuits Blanches de Montréal en 2009…

 

 

"Ubi Que", le nouveau spectacle qu'il a créé avec Ethnophonics avec le soutien de l'Institut Français de Turquie en 2016, est un carnet de voyages en musiques et en vidéos live: les musiciens sur scène dialoguent avec les artistes projetés en vidéo.

Dans « Les Mystères de l’Ouest », ciné-théâtre-concert commandé par l’Ambassade de France au Maroc, en tournée dans les grandes villes marocaines en 2012, il met en scène des images d’archives du cinéma marocain et 11 performers (musiciens, comédiens, vidéaste) français, belge et marocains.

Il compose et joue la partition musicale du spectacle " Isli d Tislit ", une légende berbère jouée par l'ENC Shems'y (Maroc) en 2010-2011, et tourne à travers le royaume à bord du premier chapiteau marocain.

Très investi dans la vie culturelle du Maroc, Singhkéo Panya travaille également avec plusieurs compagnies de théâtre marocaines (Daba Teatr, Kaktus, Issil) et collabore étroitement avec l'Ecole Nationale de Cirque Shems'y.

Dans le domaine audiovisuel, Singhkéo Panya compose et enregistre des musiques des films : "la Fiancée du Nil", "Bassin Miné", "Nouvelle Vague", "la Saga des Immigrés" d'Edouard Mills-Affif et A. Riegel - INA/FRANCE 5 ; "Machu, une passion de Géant" de G. Alglave, etc.

 

A travers ses voyages et ses recherches, à travers ses rencontres musicales, théâtrales et cinématographiques, Singhkeo joue avec les rythmes et modes berbères ou gnawas, le folklore suédois, le groove éthiopien des 70’s… C’est naturellement qu’il s’est orienté vers toutes ces origines qui constituent maintenant son identité. Puisée dans les échanges et les collaborations entre les cultures, sa musique questionne l’identité et l’appartenance.

Eth à Addis Abeba avec Melaku Belay, Selamnesh Zemene et ETHIOCOLOR

Des sons et des images

 

Avec le Collectif 47, la compagnie qu’il dirige depuis 2002, Singhkéo crée et dirige des spectacles vivants (musique en déambulation, ciné-concerts, théâtre) inventant des folklores imaginaires. Il compose pour les groupes qu’il a formés (Eth, GettabanG, Ethnophonics), mais s’illustre aussi par ses compositions pour le théâtre et le spectacle vivant.

 

© 2015 by Singhkeo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now